Aller au contenu

Plombier-chauffagiste, un métier qui a beaucoup de débouchés

Un robinet qui fuit, un évier bouché, un chauffe-eau en panne… Le métier de plombier est toujours nécessaire, mais il exige aussi une bonne condition physique et une bonne santé mentale. L’objectif principal est de choisir correctement la meilleure méthode d’intervention.

Le métier de Plombier-chauffagiste

Après consultation des dessins architecturaux, les plombiers installent, réparent et entretiennent les conduites d’eau et de gaz. Ils installent et réparent aussi la plomberie et les appareils thermiques tels que les chaudières, les chauffe-eau, les robinets, les baignoires, la ventilation, les radiateurs et les compteurs.
Ils assurent ensuite l’entretien et la maintenance tout au long du cycle de vie des dispositifs. Il faut que ces professionnels soient attentifs, méthodiques et rigoureux pour faire face à toutes les situations.

Un bon état physique est utile pour supporter des postures inconfortables et transporter des charges lourdes. Les plombiers peuvent être amenés à travailler dans l’urgence : disponibilité et mobilité sont donc essentielles !

Enfin, de bonnes compétences commerciales sont fondamentales pour rassurer les clients et mener à bien un projet de construction.
Que le métier de plombier reste manuel ou non, il a tout de même vu l’alternative de nouveaux matériaux et l’utilisation d’économies d’énergie intégrées. Ainsi, une veille technologique régulière est conseillée pour les développements à venir !

Pour des raisons de sécurité, il est recommandé de porter des genouillères et des chaussures de sport, et de se sentir bien avec des outils en acier spécifiques pour la soudure. Par ailleurs, l’intervention de produits chimiques, le débouchage de canalisations à l’aide de produits chimiques, doivent se faire avec des gants.
Les plombiers (ou chauffagistes, plombiers) travaillent souvent seuls, en autonomie, en intérieur ou en extérieur. Sur les chantiers, ils sont en contact avec tous les professionnels du bâtiment.
Un couvreur ou un plombier qui débute peut gagner le salaire minimum. Toutefois, un salaire supérieur au salaire minimum s’applique généralement si vous choisissez de devenir chef de chantier, superviseur de travaux, ou même de créer ou de diriger une entreprise indépendante. La progression de carrière vous permet de passer d’un poste à un autre de couvreur ou de plombier, voire de développer des compétences spécialisées comme la maçonnerie ou le travail avec le zinc ou les énergies renouvelables.
Rephrase Pour se former au lycée ou au CFA, on peut être certifié en CAP.

A lire aussi :  Bts design d espace