Aller au contenu

Fatigue chronique : les endorphines quand sont elles sécrétées ?

Les raisons pour lesquelles nombreuses personnes pratiquent du sport c’est parce qu’elles se sentent bien juste après.

Cette sensation de bien être cherchée est dû à la sécrétion des endorphines qui est d’ailleurs aussi appelée hormone du bien être pour la sensation de bien être qu’elle procure.

L’endorphine est hormone secrétée lors d’un effort physique ou de douleurs par notre système nerveux pour palier à cet état et ainsi faire disparaître cet état de stress physique.

Vous ‘aurez donc compris, l’endorphine qui est l’hormone du bonheur est une hormone naturelle dont on doit provoquer la sécrétion pour nous soulager.

Sommaire:

Endorphines : une hormone libérée par l’organisme !

Si vous pratiquez une activité physique, il faut savoir que les endorphines seront secrété par votre organisme après trente minutes d’efforts physique c’est pourquoi, il est nécessaire de favoriser les sports d’endurance.

Il est logique que le taux d’endorphines libéré par notre organisme est toujours proportionnel à l’intensité de notre effort physique.

L’endorphine est libérée par notre organisme en cas :

  • D’efforts physiques.
  • Lors d’un stress.
  • En cas de fortes douleurs.

Fatigue chronique : comment les endorphines peuvent vous aider à vous sentir mieux

Si vous êtes un adepte de sport, l’endorphine sera libérée dans votre organisme constamment ce qui va induire un état de dépendance au sport.

La fatigue chronique est un problème de santé courant qui peut avoir de nombreuses causes, allant du manque de sommeil à des problèmes de santé mentale en passant par des troubles de l’humeur et des problèmes de santé physique. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur un élément particulier de la fatigue chronique : les endorphines.

A lire aussi :  La secousse hypnique : un trouble du sommeil fréquent mais peu connu

Les endorphines sont des substances chimiques produites par le cerveau qui jouent un rôle important dans la régulation de l’humeur et de la douleur. Elles sont connues pour leur effet calmant et euphorisant, et sont souvent comparées à la morphine, d’où leur nom (endorphines signifie « endogènes morphine »).

Les endorphines sont sécrétées par le cerveau en réponse à différents stimuli, notamment l’exercice physique, la douleur, le stress et le plaisir. Elles agissent en se liant aux récepteurs des neurones et en inhibant la transmission de certains signaux nerveux, ce qui a pour effet de réduire la douleur et de favoriser un état de relaxation et de bien-être.

Les endorphines sont donc une part importante de notre système de récompense naturel, qui nous encourage à poursuivre des activités agréables et à éviter celles qui sont désagréables ou douloureuses. Elles jouent également un rôle important dans la régulation de l’humeur et peuvent aider à lutter contre la dépression et l’anxiété.

La fatigue chronique peut être causée par un manque de sécrétion d’endorphines. Par exemple, si vous êtes constamment stressé ou déprimé, votre cerveau peut ne pas produire suffisamment d’endorphines pour vous aider à vous sentir bien. Dans ce cas, il peut être utile de trouver des moyens de favoriser la sécrétion d’endorphines, tels que l’exercice physique, la relaxation ou la participation à des activités agréables.

Il est important de noter que les endorphines ne sont pas la seule cause de la fatigue chronique et qu’il est important de consulter un médecin pour trouver la cause sous-jacente de votre fatigue. Cependant, en travaillant à favoriser la sécrétion d’endorphines, vous pouvez peut-être atténuer certains des symptômes de la fatigue chronique et améliorer votre bien-être général.

A lire aussi :  Rhinoplastie fermée, ouverte, liée à une sinusite ou réparatrice : quelles sont les différences ?